Article extrait du PROGRES
Depuis 1997, date de sa création, l'Entreprise KERAMI, qui emploie une vingtaine de salariés souffrant de handicap léger, double aujourd'hui sa surface de production. Une preuve de réussite, pour cet atelier protégé qui se veut un tremplin vers le milieu professionnel dit "ordinaire". [...] L'atelier KERAMI va désormais se déployer sur quelque 600m2. Montage, assemblage, emballage, les différents postes de travail vont être réorganisé de façon plus fonctionnelle, et pour un meilleur confort.[...] Si cette extension encourage les cadres de l'entreprise dans leur action, leur plus belle récompense est sans doute le nombre de salariés qui ont été embauchés dans les entreprises environnantes.

Article extrait du PROGRES
L'Entreprise KERAMI a vu le jour en 1997, et se différencie des autres par son statut d'atelier protégé.[...] En l'occurence, la totalité des employés sont des jeunes agés de 18 à 25 ans, présentant un léger handicap. Ils s'occupent de certains travaux de sous-traitance industrielle à partir d'outillages simples, ainsi que de la fabrication, de la distribution, et du conditionnement de différents produits. "Dès leur arrivée dans l'atelier, nous les informons qu'il s'agit d'une étape", prévient Michel FAURE, président de l'association.





Actualité

Pour la qualité de sa structure, l'exemplarité de son travail, et une actualité toujours plus pertinente, KERAMI fait régulièrement l'objet de reportages au travers de la presse régionale.



Histoire

Kerami en Breton, signifie "Maison des Amis". Cette entreprise accueille des personnes handicapées afin de les aider à réintégrer le monde du travail "ordinaire". (extrait du Progrès du 24 mai 2002).